Forum d'une guilde de Pirates de Guild Wars 2
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réflexions

Aller en bas 
AuteurMessage
Main Rouge

avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 27

MessageSujet: Réflexions   Mar 5 Aoû - 16:14

Trop bu. Mal à la tête...

Qu'il est bon de retrouver un lit, et c'lui-ci si grand r'trouve là toute son utilité. J'ai trop abusé hier, trop d'rhum... mais au fond j'regrette pas. J'dois même avouer qu'ça m'a fait du bien d'me laisser aller comme ça, et d'les r'voir. Des rires, des taquin'ries, des conn'ries... j'me souviens pas d'tout, loin d'là, mais il m'semble que c'était une bonne soirée.
Des sourires...

Je m'étais un peu retrouvée hier au fond. Quelques pas en arrière, un retour dans le passé... Pendant quelques heures j'n'étais plus la Capitaine, cet objet si important mais faisant parti du décor, cet élément indispensable au bon fonctionn'ment d'l'équipage mais si effacé. Pas d'sentiments, l'équipage avant tout... c'était ça être un bon capitaine. N'pas faire ça pour soit, mais pour ses hommes.
A présent je dois dire que je comprend Lisath, je la revois encore debout sur le pont de la Vierge Noire, c'était une habitude de la voir ainsi, silencieuse... si seule. Je pense la comprendre, et je comprend surtout ses sacrifices. Moi aussi j'ai dû en faire, ils m'ont coûtés... et si dès le départ j'avais su mettre de la distance entre ma vie et mon travail je n'aurais sûrement pas eu à les faire. A chaque fois ma vie a fini par entraver l'avancée de l'équipage, d'une façon ou d'une autre, à court ou long terme.

Dois-je juste être un objet ?  Cette idée ne me plait pas, pourtant j'ai bien conscience que c'est la voie que je prend, je sais qu'au fond c'est volontaire. Je pourrais penser à moi, mes envies, ma vie, mon avenir... Je suis en train de les perdre de vue.

Soupir...

Je ne regrette rien, aucun de mes choix. Ca ne sert à rien de regretter et j'le sais pertinemment.
Ces choix sont la cause de c'que j'suis aujourd'hui, et pourtant je suis moi sans l'être. Une ombre...
Parfois ça m'effraie un peu.
Autour de moi les personnes disparaissent... Qui aujourd'hui dans ceux qui m'entourent peut prétendre réellement me connaitre ou savoir ce dont j'ai réellement envie ?  Alacin peut-être... Ce type a toujours eu le don de me surprendre, tantôt totalement à l'ouest, tantôt tellement lucide. On a beaucoup partagé et même si nos vies ont pris des chemins différents je sais que je peux compter sur son soutien, à sa manière.
Parfois ça me laisse songeuse, peut-être mélancolique... Cette vie qu'on avait, elle ressemblait à un rêve, un rêve d'enfants.
Mais à présent qui ?  Je ne présente qu'un coeur de pierre, n'offre que des amitiés sans profondeur, que des rires de façade... Pas d'attaches, un navire sans amarres, à la dérive. Ca reste bien l'meilleur moyen de n'pas s'écraser sur la digue en cas d'tempête. Je suis prête à toute éventualité.

Et tous ces bougres qui m'courent derrière... Derrière mon coeur ou mon cul... Ils m'énervent. J'ai bien l'impression qu'le prochain s'prendra une beigne sans rien comprendre. Je n'ai rien à offrir, j'n'en ai pas l'envie... Et je ne veux pas d'leur pitié ou compassion, elle me dégoûte. Si j'suis ainsi c'est par choix, si j'veux changer j'en suis capable, j'ne suis pas une putain de victime des événements de ma vie qui se laisse sombrer à cause du chagrin.

Agacement.

Soupir.

Mélancolie...

Ils m'manquent...
Ce sentiment de sécurité, d'affection, cette légèreté... Ouais, ça m'manque.

Ilhann...

Désarroi.

Si tu savais à quel point j't'aime... et à quel point j'te hais !  Oh oui je te hais... C'est viscéral, ça m'prend la gorge, ça m'donne envie de frapper, d'hurler...

Colère.

Pourquoi t'as disparu ?!
T'as toujours voulu qu'j'aille au bout de c'que j'pouvais faire, que j'me donne au maximum. T'as douté n'est-ce pas ?  Douté d'moi quand j'ai porté ton enfant, quand j'ne pouvais plus gérer sans m'appuyer sur toi... Tu n'me pensais plus capable d'assurer ?
T'as voulu m'donner une dernière et magistrale leçon, connard ?!
Hé bien r'gardes à présent !  R'gardes à quel point j'peux m'débrouiller seule, à quel point j'suis capable d'sacrifices pour mon équipage !  Cet av'nir dont tu parlais, cet enfant que tu désirais, c'était quoi ?!  Une mise en scène pour un coup d'grâce ?

J'm'en suis rel'vée là où d'autres auraient baissés les bras... La p'tite capitaine a su r'prendre la barre, et la r'prend encore après avoir frôlé la mort de peu...

'tain...

Peine...

Où es-tu à présent, sale pirate...?  Es-tu seul'ment en vie ?  
M'as-tu oublié...?

J'souhaiterai te revoir, rien qu'une fois... qu'tu puisses être fier d'ta p'tite capitaine...
Peut-être me haïrais-tu pour ne pas avoir porté l'enfant jusqu'au bout. Peut-être me haïs-tu déjà.

Saches que j'n'ai plus peur à présent. Plus peur des sacrifices.

Quiétude.

Quand Grenth viendra me trouver, j'irais le coeur en paix. On m'attend derrière le voile.
Mais pas maint'nant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Réflexions
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1000 pts nouvelles réflexions
» Réflexions pour un monde connecté
» Exil - Réflexions de Thanis Durnedain
» Réflexions mathématiques
» Staples et autres réflexions sur l'EDH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Engeance :: Les rivages [RP Public] :: Et pendant ce temps-
Sauter vers: